Un lieu de rencontre et de culte depuis 1905

Construite par la communauté mennonite locale sous l’inspiration de l’ancien David Ummel, la chapelle de la Chaux-d’Abel est depuis 1905 et à ce jour un lieu de culte et de rencontre. A l’époque, la communauté était Amish, jusqu’au réveil piétiste au début du 20e siècle. La chapelle servait alors de lieu de rencontre pour le mouvement Union Chrétienne, d’où l’inscription en fer forgé “UC” dans la porte  d’entrée. La communauté mennonite d’aujourd’hui est bilingue. La génération des parents actuels a fréquenté l’école en allemand, à la Chaux-d’Abel pour la plupart, tandis que leurs enfants sont scolarisés en français. Le catéchisme se fait entièrement en français, ensemble avec l’église méthodiste de St-Imier et l’église mennonite du Vallon de St-Imier.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *